Les lieux

Nous vous proposons ici une visite guidée de tous ces lieux que vous serez amenés à rencontrer, tant dans vos écritures que dans vos lectures. En prime, quelques points sur l’organisation du collège (les cours, la nourriture…). Bonne visite ! 🙂

Note : ces informations ne viennent pas forcément de l’Intégrale. Bien souvent, il s’agit simplement d’éléments qui sont revenus dans de nombreux textes, qui ont été naturellement adoptés par les auteurs. Si vous pensez qu’il manque quelque chose/qu’il y a une erreur, n’hésitez pas à nous le signaler par commentaire, on modifiera cette page !

LE COLLÈGE

Nous sommes en 2057. Le Collège de la Lune Verte s’élève dans les brumes d’une haute vallée de la Cordillères des Andes, en Amérique du sud. Il est situé dans les faubourgs d’une petite ville de haute montagne qui surplombe une vallée sauvage. Plusieurs nationalités s’y côtoient.

  • L’intérieur du Collège :

La bibliothèque : c’est une grande salle, faite entièrement de verre, lumineuse et remplie d’étagères transparentes. Elle offre une vue magnifique sur les montagnes et la vallée en contrebas.

Photo des dortoirs Page Blanche

Dortoirs, par Page Blanche

L’internat : il est intégré au collège et nombreux sont les élèves qui y dorment. Est-ce un immense dortoir ou bien un ensemble de chambres partagées et/ou individuelles ? Les avis divergent. En tout cas, filles et garçons sont séparés.

 

 

 

 

 

– Un ascenseur permet aux professeurs et aux élèves autorisés de circuler plus facilement et rapidement dans l’établissement.

Photo du souterrain Page Blanche

Souterrain menant à la fosse marine, par Page Blanche

Une fosse marine se situe dans les profonds sous-sols du Collège : c’est là-bas que Mme Thelm donne ses cours de Philosophie éthico-politique. Pour l’atteindre, les élèves sont obligés de prendre un sous-marin qu’ils n’ont pas le droit d’utiliser sans la présence d’un adulte.

 

 

Le réfectoire est une grande salle bruyante du rez-de-chaussée dans laquelle les élèves se restaurent matins, midis et soirs. Il est attenant à une cuisine. Quelques fois, les élèves punis y sont envoyés pour aider à préparer les repas. Ceux qui restent au Collège pendant les week-ends ou les vacances aident aussi. S’ils le souhaitent, les élèves ont aussi la possibilité d’aller pique-niquer à l’extérieur du Collège, dans les jardins.

Les salles informatiques sont rares mais permettent aux professeurs et aux quelques élèves intéressés d’avoir accès à l’Exinternet.

Une infirmerie accueille les élèves souffrants. Elle possède un petit dortoir permettant de garder plusieurs jours sous surveillance les cas les plus graves.

Le toit de l’établissement est accessible : les élèves ont la possibilité d’y monter, même si ce n’est pas autorisé…

 

  • L’extérieur du Collège :

– Le Collège est entouré d’un très grand jardin : c’est une succession de plateaux, comme un gigantesque escalier, avec plantes et animaux. Des purificateurs d’air sont disposés à travers le jardin pour protéger les élèves des particules dangereuses.

Un potager se trouve dans un coin de ce jardin. Il est entretenu par les élèves eux-mêmes et permet au Collège de vivre en autarcie. Une serre abrite de nombreuses denrées, notamment des plants de tomates. Certains cours peuvent y être dispensés pour apprendre aux élèves à cultiver le potager. Le collège s’auto-suffit en nourriture : à tour de rôle, les élèves et leurs enseignants se relaient pour cultiver la terre et élever des animaux, afin d’approvisionner le collège en nourriture. Une nourriture peu abondante, mais relativement saine, sauf lorsque le vent vient de l’est.

Un gymnase est disponible pour les cours de sports, et est également ouvert aux élèves pendant les vacances.

– Les élèves ont aussi accès à un lac aux eaux limpides, entouré de fleurs et d’arbres. Non loin coule une petite rivière surmontée d’un pont en bois ; c’est un lieu très fréquenté par les artistes et les amoureux…

De grands champs de tournesols se trouvent à proximité du jardin, ainsi qu’une forêt. Aux multiples clairières et sentiers, elle s’étend en partie sur le bas de l’Alpharillo. Elle est composée d’arbres centenaires qui ont échappé aux catastrophes nucléaires des précédentes décennies.

Une porte à l’arrière du bâtiment, non fermée à clé, permet aux élèves de sortir en douce…

 

LES ALENTOURS  

– Tout près du Collège se trouve l’océan Pacifique, avec de hautes falaises et des plages plus ou moins sauvages sur lesquelles viennent parfois s’échouer des tortues.

Les falaises de l’Alpharillo sont d’imposantes falaises qui impressionnent et attirent les élèves. Après quelques heures de marche à travers une végétation sévère, on peut accéder à un point de vue fantastique sur l’océan Pacifique d’un côté, sur les Hautes Terres de l’autre. Et même sur la Voie lactée, lorsque les brumes et les gaz le permettent. L’Alpharillo est le mont le plus célèbre de ces falaises. Pour rejoindre son sommet, il faut emprunter un sentier étroit, au bord de l’abîme.

La ville de Zetador est la ville la plus proche du Collège. Sur ses 30 000 habitants, elle ne compte plus qu’un petit millier de descendants d’indiens d’origine. Le restant de la population est constitué de réfugiés qui sont arrivés par vagues successives dans les années qui ont suivi les catastrophes. Les nuits n’y sont pas forcément très sûres. Mais petit à petit, une vie simple, basée sur l’agriculture, la chasse, l’entraide mutuelle et l’éducation y a vu le jour. Un observatoire astronomique des Nations Réunies a très récemment ouvert ses portes, amenant avec lui une petite communauté scientifique internationale ; ils étudient entre autres les phénomènes de l’Alpharillo. Une partie de la ville est désaffectée, et on la soupçonne d’être le repaire des A-Punk, ces personnes rejetées de la société du fait de leurs Talents considérés comme dangereux. Chaque année la ville accueille la fête de Zetador, fête regroupant concerts et animations. Tous les ans, elle accueille les élèves du Collège, des moins âgés aux plus âgés, qui en profitent pour célébrer la fin de l’année scolaire. C’est un moment à part que tous attendent avec impatience et préparent avec joie.

 

Publicités

7 réflexions au sujet de « Les lieux »

  1. Quels sont ces « phénomènes de l’Alpharillo » dont ont parle ?
    Et est-ce que les autres activités qui sont pratiquées dans l’Observatoire ont déjà été définies ou on peut en inventer ?

    J'aime

    • Vous pouvez en inventer, il n’y a pas de listes pour l’instant. Les phénomènes de l’Alpharillo sont des phénomènes mystérieux et incompréhensibles (comme par exemple, les Brouillards Gazeux. Des orages magnétiques avaient aussi évoqués si je me souviens bien mais rien d’officiel, ainsi que des zones d’absence de gravité apparaissant sur l’ensemble du monde dans l’un des journaux Après-Temps), tu es aussi libre d’inventer ce que tu veux !

      J'aime

  2. Bonjour/Bonsoir,

    Une petite question : cet article fait mention des « Nations Réunies » à propos de l’observatoire astronomique de Zetador. Qu’est-ce que c’est ? Y-a-t-il un texte où trouver une réponse et que j’aurais zappé ?

    Merci d’avance. 🙂

    J'aime

      • Je me baladais un peu dans les archives il y a pas très longtemps, et en fait, c’était un concept proposé par les N’auteurs Fous qui avait été accepté par tout le monde parce que extrêmement précis et détaillé et réaliste. Il y a toujours un excellent article très détaillé dans les Ressources de l’Après-Temps sur le site des N’Auteurs Fous (je propose d’ailleurs au Jury de le rapatrier sur le site parce qu’il est vraiment très bien, cet article).

        J'aime

      • Reçu-reçu. Merci pour les infos.

        Donc pour resituer : les Nations Réunies forment l’organisation appelée NONU dans l’article-ressource des N’auteurs Fou.
        En tous cas il y a vraiment beaucoup d’infos. Heureusement, il nous reste quelques trous (le Moyen-Orient par exemple) et pleins d’autres sujets à aborder/découvrir, chic-chic-chic ! 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s