Boom

Par Ewen, 19 ans

Des profondeurs du ciel tombait une nuit sombre et froide. La lune, très pâle, semblait presque éteinte face à l’astre qui se trouvait à sa droite, et dont la chaude lueur orangée ne pouvait passer inaperçue. Mars. Paloma était allongée sur l’herbe moelleuse du jardin du Collège. Le lac, qui s’étendait juste devant elle, reproduisait une copie mouvante du spectacle que le ciel offrait. Le week-end, elle venait souvent ici, cela l’apaisait. Elle aimait se mêler au calme et au silence qui régnaient une fois la nuit tombée. Paloma replongea ses yeux dans le minuscule point jaune au centre de Mars.

Elle se remémora le cours d’astronomie du vendredi après-midi. Les propos de Mr Sming, avec son habituel ton sec, lui restait en tête : “Mars n’est plus un lointain rêve, arrêtez de le considérer comme tel. C’est le futur. Notre seul espoir.” Il avait passé plus de deux heures à expliquer à une classe endormie l’intérêt de Mars. Il avait détaillé le rôle de la mission Spero, ses enjeux, ses objectifs. Mais absolument personne n’avait compris quoi que ce soit à son charabia.

    Paloma n’avait pas plus compris que ses camarades. Mais elle avait le mérite d’être restée éveillée. Ce qu’avait dit Sming, ça l’avait marqué. Elle ne pouvait s’empêcher de repenser au visage stressé que le professeur avait affiché pendant tout le cours. Lui qui est d’habitude si posé, si tranquille, semblait préoccupé par quelque chose. Mais par quoi ? Cela avait-il un lien avec Mars ?

    Ce point jaune qui brillait à la surface de Mars intriguait Paloma. La base de la mission Spero pouvait-elle émettre autant de lumière, alors que plus de 70 millions de kilomètres séparent Mars de la Terre ? Non… C’était sûrement autre chose. Mais quoi ?

    Elle jeta un coup d’oeil à sa montre connectée. Le cadran tactile affichait 00:21. Il était grand temps qu’elle aille se coucher. Paloma se leva et prit la direction du dortoir des filles. Soudain, une forte détonation résonna dans tout le collège. Paloma se retourna vers la source de l’explosion et aperçut à une trentaine de mètres d’elle, au deuxième étage du bâtiment de recherche, une intense lueur jaune. La lumière était si puissante qu’elle l’aveugla durant quelques secondes. Elle cligna des yeux à de nombreuses reprises et, lorsque la vue lui revint enfin, la lumière s’était déjà estompée.

    Complètement abasourdie, Paloma resta plantée au beau milieu de la cours du Collège, incapable de faire le moindre mouvement. Elle ne comprenait pas ce qui se passait. Les trois fenêtres côté lac du deuxième étage avaient volé en éclat avec l’explosion. Une fumée orangée s’échappait à cet endroit. Elle entendit alors une voix rauque, qui venait toujours de la pièce du deuxième étage.

    “- Mais ! Mais, c’est pas possible ! Pas ça ! Helmut ! Viens ici !”

De l’endroit où elle se tenait, Paloma apercevait un homme qui se tenait de dos.

Un autre homme arriva dans la pièce. C’était Sming. Helmut Sming. Il répondit à son interlocuteur :

“- Je suis autant étonné que vous, Monsieur. Ca aurait du fonctionner, je… je ne comprends pas… Mais venez, il faut partir d’ici. La détonation a fait du bruit, et il ne faudrait pas que le directeur vous voie.”

Les deux hommes quittèrent alors la pièce qu’ils venaient de ravager. Paloma, qui était restée immobile depuis tout ce temps, reprit enfin ses esprits.

Elle vit alors les lumières des dortoirs s’allumer une à une. La détonation avait réveillé tout le collège.

Elle s’empressa de regagner sa chambre, des dizaines de questions en tête. Qui était cet homme ? Pourquoi Mr Sming était-il là ? Et surtout, que faisaient-ils dans le bâtiment de recherche au beau milieu de la nuit ?

Paloma sourit. Elle connaissait quelqu’un qui pourrait l’aider à répondre à ses questions.


Publicités

2 réflexions au sujet de « Boom »

  1. Je trouve ton texte un peu lent à démarrer, c’est dommage car avec tout ce que tu racontes, il y aurait de quoi nous attraper dès le début du texte ! Mais le début est très descriptif et on a du mal à rentrer dedans…
    Sinon, j’aime bien l’idée, c’est original, même si comme l’a fait remarquer angeslune, on ne comprend pas trop le rapport entre le point lumineux et l’explosion (s’il y en a un).
    La fin est ouverte, c’est bien et ça donne envie de connaître la suite ! Peut être même un peu trop ouverte… En bref on a beaucoup de questions mais pas beaucoup de réponses, et un lecteur autre que toi aurait du mal (je pense) à en faire une suite.
    Attention aussi à certaines tournures assez maladroites qui alourdissent le texte comme « De l’endroit où elle se tenait, Paloma apercevait un homme qui se tenait de dos. » Mais quand on travaille longtemps sur un texte, on finit par ne plus voir certaines choses et je comprend tout à fait que cela t’ait échappé ! 🙂
    En résumé, un texte avec des idées très intéressantes, mais qui auraient pu être, je trouve, un peu plus exploitées (mais la limite de mots est très dure je sais ^^)

    J'aime

  2. Alors, alors 🙂
    Honnêtement, ce n’est pas mon texte préféré parmi tes participations. Il est bien écrit mais…
    Mais je trouve que certaines phrases cassent le rythme, le rendent bancal et c’est dommage car il y a de bonnes idées, une idée d’intrigue qui se dessine surtout.
    Mais parmi ces idées, ce contenu, il y a d’autres choses qui me chagrinent : il n’est pas possible de voir un point sur Mars, qui est déjà un point dans le ciel, à part avec une lunette astronomique ou un télescope. Et puis, je ne sais pas si les deux individus responsables de l’explosion parlaient très fort mais s’ils étaient au 2ème étage, en train de faire une expérience secrète, ça m’étonnerait que quelqu’un dans la cour, dont l’ouïe a été potentiellement perturbée par l’explosion qui était violente puisse entendre. D’ailleurs, il aurait été plus que probable que la personne dans le laboratoire soit sonnée et à moitié sourde… (oui, je suis pointilleuse sur des détails techniques)
    Et aussi, tu parles de deux choses distinctes dans ton texte (la lumière jaune de la mission sur Mars) et l’explosion mais j’ai l’impression d’avoir manqué un lien entre elles ?

    Arg, j’ai l’impression d’être très négative dans mon commentaire alors qu’il n’y a pas de raison, c’est juste que je n’ai pas été super emballée 🙂

    En espérant te relire dans le prochain épisode 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s