Préquel : résultat des votes… et démarrage !

Préquel

Bonjour à toutes et à tous !

Il y a un peu moins d’un mois, nous avons demandé aux inscrit.e.s de ce Préquel de nous donner leur avis quant à la trame définitive du texte. Nous avons reçu vos votes et ainsi déterminé le scénario.

Voilà donc l’histoire que vous allez nous conter dans ce texte à 15 plumes :

Kasia Lauria a grandi en Pologne (qui connaît pendant la période des transformations politiques profondes puisqu’elle deviendra plus tard l' »Empire de l’Europe Centrale » avec d’autres pays de la région) mais présente en réalité des origines boliviennes.

Son intérêt pour les Talentueux remonte à sa jeunesse, durant laquelle elle a dû prendre en charge son petit frère, Marek, possédant un Talent encombrant : c’est un Talent « éponge » qui n’était pas actif avant les Grandes Catastrophes et peu pendant, mais qui s’est vraiment réveillé quelques mois après, alors que les jeunes Talents se multipliaient. La proximité avec ces autres Talentueux lui impose de s’emparer de leurs Talents involontairement, ce qui est difficile à supporter aussi bien psychologiquement que physiquement.

Au moment du récit (en mars 2043, soit un an après les Grandes Catastrophes), Kasia a entre 20 et 25 ans et vient de reprendre des études en psychologie, qu’elle avait dû arrêter pendant les GC.

Un jour, Marek fait une petite crise cardiaque chez eux et elle l’emmène en urgence à l’hôpital, surchargé à cause des conséquences des Grandes Catastrophes. De plus, à cause d’une « talentophobie » montante, Marek ne reçoit pas de traitement rapidement et doit patienter longtemps dans la clinique. D’autres Talentueux ayant des problèmes avec la maîtrise de leur Talent et/ou dont la santé est fortement compromise par celui-ci l’entourent en permanence. Kasia essaye de l’aider et de le divertir comme elle le peut, commençant à mettre au point une technique pour reconnaître et apprivoiser les Talents. Son frère tente de lui faire comprendre ce qu’il ressent en utilisant des métaphores. Cependant, un jour de très forte affluence dans l’hôpital, Marek fait une nouvelle crise, très forte, qui le terrasse.

Kasia est détruite par la mort de son frère, qui était sa seule famille, le reste vivant quelque part en Bolivie, si elle en croit ses recherches. Ayant appris qu’un nouveau concept d’établissement scolaire a vu le jour dans ce pays, un collège spécial prévu pour accueillir des Talentueux parmi d’autres élèves « normaux », elle décide de s’y rendre, fuyant par la même occasion le pays qui a vu la mort de son frère. Elle traverse donc le continent européen puis l’océan Atlantique, et obtient un poste de professeure au Collège de la Lune Verte grâce à son expérience.

Entre-temps, Kasia rencontre celle pour qui elle prendra le nom de « Mme Lauria »: Daria Kollinski. Daria et Kasia font connaissance sur le bateau traversant l’Atlantique pour l’Amérique du Sud et deviennent rapidement assez proches pour que Kasia lui raconte son histoire. On peut supposer que les deux femmes étaient parmi les seul-es (voire les seules) à parler Polonais sur le bateau, ce qui a favorisé leur rapprochement. Ainsi, Kasia partage le trajet avec celle qui deviendra sa femme.

Quant à la narration, vous avez préféré celle avec les flash-back. Kasia raconte son histoire à Daria sur le bateau ; ce récit permet de faire des flash-back en alternant une narration externe (= à la troisième personne) au présent pour le périple en bateau et une narration interne (= à la première personne) au passé pour les flash-back. (Attention : essayez de raconter l’histoire de façon linéaire sur chacun de ces deux plans : si le récit au passé opère lui-même des flash-back, ce qui donnerait des flash-back dans des flash-back, ça risque de devenir compliqué !)

N’oubliez pas que le contexte est particulièrement important. La période pendant laquelle se déroule l’histoire est troublée puisqu’elle est traversée par un grand nombre de mutations politiques et géopolitiques (fusions de pays, isolationnisme pour d’autres comme les USA), économiques (à approfondir mais les GC ont forcément remis en cause le modèle économique dominant et peuvent aussi avoir affaibli et discrédité les grandes institutions financières internationales) et sociales (avec notamment la montée de la « talentophobie »). Les GC ont peut-être moins frappé l’Europe que l’Amérique du Sud (on ne voudrait pas repartir sur des descriptions apocalyptiques) mais elles ont tout de même eu un fort impact sur les mentalités. Si vous vous en sentez capable, n’hésitez donc pas à évoquer tout ce contexte lors de votre passage !

Ceci étant posé, il est temps de vous transmettre l’ordre de passage : le texte commencera avec Rouge-gorge, puis Didou, Aile 1, Diablo 91, Bokalieee, Page Blanche, Plume azerty, Enola Plume, Mià, la fille qui n’aimait pas les fins, la p’tite Moustache, Aqua, La Petite Etincelle, Oskar-kun, et enfin Elle. (Pour toute réclamation, passez par les commentaires ou envoyez-nous un mail.)

Vous pourrez suivre l’avancée au fur et à mesure, sur un autre article (à venir) où nous posterons les nouveaux passages dès qu’ils seront reçus. Si vous vous rendez compte que vous aurez du mal à vous rendre disponible le jour de votre tour pour une raison x ou y (si le texte avance plus vite que prévu, par exemple), prévenez-nous le plus vite possible pour qu’on s’arrange !

Et voici un rappel du fonctionnement pour les personnes qui participent pour la première fois à un préquel ! Le déroulé de votre tour se passera ainsi :

1) Nous vous envoyons un mail avec, dedans, le texte écrit avant votre passage, et nous vous faisons un petit rappel pour vous expliquer en gros où on en est et vers quoi il faut se diriger. Si l’action traîne un peu, s’il faut se diriger vers la fin, on vous le dira 🙂 Mais, bien sûr, vous restez maîtres-ses de ce que vous écrivez, vous pouvez suivre ou non nos indications (on ne vous tranchera pas la tête si vous n’obéissez pas, c’est promis) ! Nous nous réservons toutefois le droit de vous faire réécrire un extrait de votre passage, s’il présente, par exemple, une incohérence. C’est pourquoi nous vous invitons à surveiller votre boîte mail quand votre tour approche, mais aussi quand il est déjà passé, au moins jusqu’à ce que nous ayons validé votre tour !

2) Vous nous envoyez votre passage sous 48h (prévenez-nous le plus vite possible si vous avez un empêchement), par mail également. Au-delà de ce délai, nous passerons à la personne suivante et reviendrons vers vous à la fin du texte. Votre passage doit compter entre 150 et 300 mots : allez à l’essentiel, ne partez pas dans des développements compliqués (ou bien allez jusqu’à la fin de votre raisonnement) ; rappelez que quelqu’un-e passe derrière vous… Vous pouvez vous amuser à mettre le ou la suivant-e en difficulté, mais ne créez pas d’impasses. Et surtout, prenez-y du plaisir 😉 Un texte à plusieurs n’est pas qu’un exercice, c’est aussi un jeu. Les 300 mots vous laissent largement l’espace d’une transition avec ce qui précède, puis d’un moment où vous développez votre propre idée et votre propre voix, avant de passer la main.

3) On valide votre tour (en vous demandant éventuellement quelques rectifications).

4) Votre passage apparaît à la suite des autres dans l’article dédié.

5) On passe à la personne suivante.

Et une fois le texte fini ? S’il semble parfait, fluide, sans incohérences, sans fautes d’orthographes, sans maladresses, il est vraiment fini, bravo ! Sinon, nous le mettrons sur un Drive où vous pourrez toutes et tous apporter des rectifications (d’abord en commentaire, ensuite sur le texte même si votre proposition est validée par l’auteur-e du passage concerné). On pourra aussi le faire directement sur le blog si la majorité d’entre vous n’est pas à l’aise avec un Drive !

Quand est-ce qu’on commence ? Demain ! Rouge-gorge et Didou, tenez vous prêt-es 🙂

S’il vous reste des questions, suggestions et/ou réclamations après avoir lu cet article en long, en large et en travers, n’hésitez pas à les poser en commentaire 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s