Sans nouvelles de l’espace ?

Par Aile d’Ange (Aile 1)
 
Saudável entra dans le poste d’immersion et enfila le casque. Elle fixa la petite diode verte qui clignotait, espérant que la connexion tienne jusqu’à ce que ses recherches soient terminées.
Dès la fin de la balade en forêt – une belle blague, tout de même, leur chasse aux champignons comme compétition inter-collèges, elle avait faussé compagnie à Elie pour se renseigner sur Mars. Lire la suite
Publicités

L’espace

Par Fifi
 

L’espace! L’espace… L’espace. J’y pense constamment depuis quelques jours. C’est à cause, grâce à Élie. L’histoire de son cousin qui travaille sur Mars a vite fait le tour de l’école. « Quelle chance de travailler dans l’espace! » disent certains. « Quelle poisse » disent d’autres. « Quelle angoisse… » ajoutent quelques uns.

Moi je pense les trois. Win trouve cela incroyable, Max cela horrible, Nin cela inquiétant. Lire la suite

Cher Élie

Par La fille qui n’aimait pas les fins, 14 ans

Des profondeurs du ciel tombait une nuit sombre et froide. La lune, très pâle, semblait presque éteinte face à l’astre qui se trouvait à sa droite, et dont la chaude lueur orangée ne pouvait passer inaperçue. Mars… Cette planète aussi effrayante qu’attirante. Cette planète où mon cousin travaillait, dont je n’avais plus de nouvelles depuis quelque temps. Inquiet, je refermai le rideau de ma chambre, allumai ma lampe de chevet et décidai de relire sa dernière lettre… Lire la suite

Quelques mots de Mars…

Par Cielrose

Une grotte. Ou plutôt, une galerie. Elle écorchait la surface lisse de la falaise, semblable à une blessure causée par la lame d’un géant. Un faible ruisseau suintait entre ses parois, et j’imaginais parfaitement le bruit de l’eau qui courait sur les roches. Nous savions tous ce que cela signifiait : une longue journée de travail que nous passerions à creuser. Lire la suite

Boom

Par Ewen, 19 ans

Des profondeurs du ciel tombait une nuit sombre et froide. La lune, très pâle, semblait presque éteinte face à l’astre qui se trouvait à sa droite, et dont la chaude lueur orangée ne pouvait passer inaperçue. Mars. Paloma était allongée sur l’herbe moelleuse du jardin du Collège. Le lac, qui s’étendait juste devant elle, reproduisait une copie mouvante du spectacle que le ciel offrait. Lire la suite

Planète du crépuscule

Par Ailes d’Ange (Aile 1)
Défi du Jury
 
Une grotte. Ou plutôt, une galerie. Elle écorchait la surface lisse de la falaise, semblable à une blessure causée par la lame d’un géant. Un faible ruisseau suintait entre ses parois. C’était tout ce qui était visible à travers la poussière qui tourbillonnait autour d’eux.

Lire la suite

Le charme du crocodile

Par Oscar-kun, 17 ans
Défi du jury

Les Olympiades, j’adore ça. Mais cette année, c’est différent : c’est la première fois que je fais partie de l’équipe et que je représente le Collège de la Lune Verte face aux autres établissements. Et j’ai la pression… C’est vrai que je suis plutôt douée, mais je ne m’attendais pas à être sélectionnée par mes professeurs aux Olympiades de maths. Je patiente : il y a toujours des temps d’attente et de stress avant les concours. Lire la suite

Coquelicot et radioactivité

Par Petite étincelle, 12 ans

‘’Observez bien cette fleur ici ! ‘’ S’exclama Mlle Péthinia. ‘’ Il s’agit d’une des rares plantes à fleur zygomorphe ayant survécu aux catastrophes. Vous allez devoir, à l’aide de vos appareils photos, capturer au moins trois espèces différentes de plantes zygomorphes.’’
Elie soupira. Il détestait les plantes, alors les prendre en photo…
‘’Qui peut nous rappeler ce que c’est qu’une plante zygomorphe ?’’ demanda Mlle Péthinia. Lire la suite

14h35 : Opération Champignons

Par Oscar-kun
Défi du jury

«  Observez bien cette fleur ici ! » s’exclama Mlle Péthinia. « Il s’agit d’une des rares plantes à fleur zygomorphe ayant survécu aux catastrophes. Je vous rappelle qu’il vous faut récolter au minimum 3 espèces pré-catastrophe… »

Elie soupira. Il détestait les plantes, alors réaliser un herbier… Il s’éloigna de Mlle Péthina, il ne préférait plus l’entendre. Son cours l’ennuyait déjà. Il s’enfonça dans la forêt voisine. Il regarda le ciel et les nuages encadrés par les cimes des arbres. Les nuages, en petits moutons, rosissaient sur les bords. Il n’y en avait pas beaucoup mais suffisamment pour qu’Elie s’amusa à leur trouver des formes.

Lire la suite

Le vol des libellules

Par Ailes d’Ange (Aile 1)

Ils ont seize ans et ils se dévorent des yeux.

Leurs regards s’évitent puis se touchent. Ils s’écartent, ils se croisent. Ils s’attirent et se repoussent. Ils dansent comme deux libellules et se chuchotent ainsi les mots qu’aucun des deux n’ose dire.

C’est leur petit jeu à eux, leur secret.

Lire la suite