Le charme du crocodile

Par Oscar-kun, 17 ans
Défi du jury

Les Olympiades, j’adore ça. Mais cette année, c’est différent : c’est la première fois que je fais partie de l’équipe et que je représente le Collège de la Lune Verte face aux autres établissements. Et j’ai la pression… C’est vrai que je suis plutôt douée, mais je ne m’attendais pas à être sélectionnée par mes professeurs aux Olympiades de maths. Je patiente : il y a toujours des temps d’attente et de stress avant les concours. Lire la suite

Publicités

Coquelicot et radioactivité

Par Petite étincelle, 12 ans

‘’Observez bien cette fleur ici ! ‘’ S’exclama Mlle Péthinia. ‘’ Il s’agit d’une des rares plantes à fleur zygomorphe ayant survécu aux catastrophes. Vous allez devoir, à l’aide de vos appareils photos, capturer au moins trois espèces différentes de plantes zygomorphes.’’
Elie soupira. Il détestait les plantes, alors les prendre en photo…
‘’Qui peut nous rappeler ce que c’est qu’une plante zygomorphe ?’’ demanda Mlle Péthinia. Lire la suite

14h35 : Opération Champignons

Par Oscar-kun
Défi du jury

«  Observez bien cette fleur ici ! » s’exclama Mlle Péthinia. « Il s’agit d’une des rares plantes à fleur zygomorphe ayant survécu aux catastrophes. Je vous rappelle qu’il vous faut récolter au minimum 3 espèces pré-catastrophe… »

Elie soupira. Il détestait les plantes, alors réaliser un herbier… Il s’éloigna de Mlle Péthina, il ne préférait plus l’entendre. Son cours l’ennuyait déjà. Il s’enfonça dans la forêt voisine. Il regarda le ciel et les nuages encadrés par les cimes des arbres. Les nuages, en petits moutons, rosissaient sur les bords. Il n’y en avait pas beaucoup mais suffisamment pour qu’Elie s’amusa à leur trouver des formes.

Lire la suite

Le vol des libellules

Par Ailes d’Ange (Aile 1)

Ils ont seize ans et ils se dévorent des yeux.

Leurs regards s’évitent puis se touchent. Ils s’écartent, ils se croisent. Ils s’attirent et se repoussent. Ils dansent comme deux libellules et se chuchotent ainsi les mots qu’aucun des deux n’ose dire.

C’est leur petit jeu à eux, leur secret.

Lire la suite

Eleven o’clock (version longue)

Par la p’tite moustache, 16 ans

Derrière la vitre, un rayon de lune perça au travers des Brouillards Gazeux et vint éclairer Camélénia, la concierge, trop occupée à ranger le réfectoire pour remarquer que la nuit était tombée. Un murmure inintelligible sorti de sa bouche tandis qu’elle essuyait les tables. Les élèves mettaient toujours un de ces bazar… Comme s’ils s’amusaient à lui rendre la vie difficile. Pourtant, elle ne pouvait s’empêcher d’éprouver une profonde affection pour ces mêmes élèves, qu’elle côtoyait chaque jour depuis des années. Surtout pour Myolis. Lire la suite

Le retour du Dragon

 Par 1o1o

 

– Le revoilà. Le grand cracheur de fumée, la terrifiante écaille brumeuse, la bête du bord du monde. Mes frères, le voilà, voilà le Dragon.

La jeune femme porta le tube qu’elle tenait à la main à sa bouche, aspira longuement, pencha la tête en arrière et recracha une épaisse volute de fumée qui alla se perdre dans le plafond sous le regard fasciné de l’assistance. Lire la suite

La nuit est parfois révélatrice

Par Wellan

Une fine chaîne d’or, un pendentif rond et lisse : c’était tout ce qui me restait d’une famille que je n’avais jamais connue.

Entre ma rencontre avec Léo et la découverte de ce collier deux semaines plus tôt, il s’était écoulé à peine un mois. Chaque nuit, une vingtaines de minutes après le couvre-feu imposé par les responsables de dortoirs, il était venu me chercher. Pieds nus pour ne pas faire de bruit, main dans la main afin qu’il puisse me guider… Un mois durant, nous avions parcouru le Collège, jusqu’à ce soir du début Avril.

Lire la suite

Recherches nocturnes

Par Lola

 

– Une fine chaîne d’or, un pendentif lisse et rond, c’était tout ce qui me restait d’une famille que je n’avais jamais connue. Je ne pourrai jamais me pardonner de l’avoir perdu…

– Ne t’inquiète pas pour ça, on va le retrouver, déclara Léo d’un ton assuré.

– Merci, vraiment, je… Lire la suite

Un collier contre ta solitude ?

Par Tilleul, 22 ans

Derrière la vitre, des rayons de lune percent à travers le Brouillard Gazeux. Évidemment, il fallait que ça arrive ce soir, pile au moment où je fais autre chose !

Alors soupirant, l’air déçu, je me remets à fouiller le bureau d’accueil de la bibliothèque. Je n’allais tous de même pas refuser de l’aider… N’empêche, c’est bizarre. Chercher un collier perdu, de nuit alors qu’elle est aveugle, sans l’aide de personne. C’est louche !

Aucune trace d’un collier ici. Elle a dû avoir fini de son côté aussi. Je me dirige vers l’arrière de la bibliothèque. Tient, la porte du local du personnel est ouverte. En regardant à l’intérieur je la vois en train de fouiner dans les casiers. Lire la suite